AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On commence bien l'année ! [PV Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Candice A. Stanford




ÂGE : 18 ans
MESSAGES : 91
LIVRES STERLING : 3137
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: On commence bien l'année ! [PV Beth]    Ven 20 Aoû - 11:52

Juste après le super repas de début d’année, vous savez celui où on vous sert une soupe à l’ail ou un truc dans le genre, Candice était partie faire un tour dans le jardin pour téléphoner à un ami qu’elle avait gardé de France. Bien sur, elle n’allait pas lui parler anglais, car elle avait beau être bilingue voir plus, tout le monde n’a pas cette chance. Elle savait très bien que les portables étaient interdit, et oui même en dehors des cours, surement à cause du directeur un peu technophobe sur les bords, aucune idée. Mais elle n’allait pas non plus téléphoner d’une cabine téléphonique, celle qui se trouvait juste à côté du bureau du directeur et des surveillants pour qu’ils aient tout le loisir d’entendre notre conversation… Cela faisait bien, trente bonnes minutes qu’elle discutait avec son ami, assise dans l’herbe près d’un arbre, elle baissait la tête en jouant avec une fleur à ses pieds.

Mais elle sentit rapidement une ombre et un souffle au dessus d’elle. Candice ferma les yeux pendant au moins deux secondes en soufflant un grand coup. La demoiselle releva la tête doucement, tout sourire aux lèvres. Elle savait parfaitement, qu’elle allait avoir une heure de colle, elle y était un peu habituée donc ce n’était pas grave mais elle aurait aussi plus de portable et vu que son frère avait aussi perdu le sien d’une manière identique, elle devrait emprunter celui de Félix son petit frère, sauf si lui aussi il se l’était fait prendre, mais il était un peu moins aimant à ennuie que les deux jumeaux donc il avait surement su se débrouiller pour garder le sien, de toute façon elle devrait faire comme tous les ans, en racheter, elle en avait les moyens pourquoi s’en priver ?

Elle se trouva donc nez à nez, avec la surveillante générale qui se releva pour dominer la jeune pensionnaire dans tous les domaines. Candice aurait bien aimé répliquer quelque chose, mais elle se retint, elle n’allait pas en plus aggraver son cas. Elle se leva donc à son tour, en s’appuyant avec sa main gauche. Elle devait avoir quelques centimètres de moins que la surveillante et comme elle n’avait pas mit de talon, elle était plus petite. La femme devant elle lui tendit la main et en roulant les yeux, Candice lui enfonça l’iphone dedans, avec un petit sourire qui se dessinait sur son visage, mais pas un sourire qu’elle aurait adressé à une amie plus à quelqu’un qu’elle avait envie de frapper. Mais en jeune file bien élevé, jamais elle n’aurait osé même si dans son fort intérieur… Elle apprit donc qu’elle devait aller immédiatement en salle de retenu, enfin dans le bureau des surveillants pour recevoir son châtiment. Enfin c’était une punition, mais plus vu comme quelque chose de pas très sympathique vu le caractère sadique des surveillants…

Elle marcha donc aux côtés de la surveillante générale, elles traversèrent le parc, le premier bâtiment, la cours et arrivèrent enfin devant la grande porte d’entrée du bâtiment où se trouvait le fameux bureau. Une fois le couloir lugubre passé, la femme ouvrit le grand bureau, et au grand bonheur de Candice, elle n’était pas seule. Une autre demoiselle était debout près du bureau. Elle tourna rapidement la tête vers la surveillante et en voyant son sourire tout à fait malveillant, elle roula des yeux et se reporta vers la demoiselle qui partagerait la prochaine heure avec elle. Son style était tout à fait différent de celui de Candice. Brune et non blonde, elles faisaient presque la même taille. Les yeux marron de la demoiselle étaient toujours en contraste avec ceux claires de Candice. Leurs maquillages étaient aussi très différents, les yeux de la demoiselle étaient cerné de noir or ceux de la jolie blonde était discrètement maquillé d’un far de la même couleur de sa peau, ou presque. Leur vêtement pareillement différenciable, l’une aux couleurs foncés et l’autre aux claires. Mais ce n’est pas vraiment le physique de la demoiselle qui arrêterait Candice, elle se fichait de ce à quoi ressemblait les gens, tant qu’elle ne les connaissait pas.

Elle avança vers le bureau à son tour quand la surveillante lui poussa un peu le dos. Cela lui faisait penser à ses petits séjours dans des commissariats. Il est vrai que même si elle est riche et bien élevé, il lui est arrivé plusieurs malentendus qui finissent tous avec un petit séjour en cellule avec son frère. Mais jamais plus de deux jours. Et le pensionnat y faisait vraiment y repenser. Elle se mit donc juste à côté de l’autre demoiselle et lui fit un grand sourire, totalement différent de celui qu’elle avait lancé deux minutes avant à la surveillante qui était entrain de s’installer derrière le bureau, une posture qui devait être bien pour elle qui aimait se sentir puissante, ainsi elle pouvait même se prendre pour le directeur. Candice savait très bien qu’elle réfléchissait à une super idée pour commencer les colles de l’année mais elle ne savait pas ce qu’elle allait leur sortir, peut être un travail d’intérêt général, ou un séjour en cellule pour faire des devoirs qu’elles n’avaient pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Elisabeth Bellohoid




ÂGE : 17 ans
MESSAGES : 59
LIVRES STERLING : 3105
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: Re: On commence bien l'année ! [PV Beth]    Sam 21 Aoû - 2:10

Le calme, s’en était trop pour Beth. Cela faisait maintenant plusieurs heures que ses parents avaient quitté le pensionnat. Loin d’être nostalgique de cela la jeune fille était nostalgique de sa vie de débauche. Elle réfléchissait déjà à comment elle pourrait s’enfuir de cette prison. Ce n’était même pas une prison, c’était pire. En prison au moins on ne lui demandait jamais de faire des devoirs. Elle comprenait plus la douleur physique. En prison elle avait déjà prit des coups. Sa vie libre lui manquait déjà. Elle espérait trouver au pensionnat quelques personnes ayant à même idée de la débauche qu’elle. Elle pourrait au moins créer le chaos ici. Son objectif ? Faire baisser le taux de réussite de ce maudit taudis. Et c’était sûr elle y arriverait. Elle n’avait besoin de personne pour cela. Mais si elle pouvait trouver des alliés ce serait encore mieux. Pendant le repas elle cherchait un moyen de trouver des alliés sans se dévoiler aux autres. L’immondice que l’on avait mit dans son assiette la dégoutait. Elle ne mangea pas et sa félicita d’avoir caché des paquets de bonbons et de gâteau dans ses affaires.

Soudain elle eu une illumination. Comment approcher d’autres personnes en marge de l’autorité sans crier sur tous les toits qu’elle cherchait des alliés pour le sabotage de l’école ? C’était pourtant très simple. Les adolescents bravant l’autorité étaient envoyés en colle. Le moyen de les retrouver était celui là. Elle pourrait les observer et les évaluer avant de se dévoiler à eux. C’était vraiment un bon plan. Le plus facile restait à faire, obtenir une heure de colle. Et elle réitérerait l’expérience jusqu’à tomber sur quelqu’un comme elle. Lorsque le repas se termina elle sortit en vitesse du réfectoire et alla directement dans le dortoir des filles pour manger quelque chose de comestible. Ensuite elle regarda son trophée de la journée en cherchant un moyen efficace de se faire coller immédiatement. Ce trophée elle l’avait trouvé à moitié caché dans les toilettes des filles. Apparemment quelqu’un tenait à ce que seule une élève le trouve. Beth l’ouvrit et le lut pour la première fois. Il montrait les professeurs de l’école en petite tenue pendant leurs vacances. Elle avait raison ! Elle ne serait pas seule à se soulever contre l’autorité ! Elle allait suivre à la lettre cette consigne et faire tourner le carnet.

Sortant finalement du dortoir en ayant prit soin de cacher le carnet, elle alla se promener dans les couloirs avec son paquet de cigarettes. Elle se doutait qu’il était interdit de fumer au pensionnat. Elle n’avait pas sortit son cannabis, elle l’utiliserait avec parcimonie tant qu’elle n’aurait pas trouvé de nouveau fournisseur. Mais les cigarettes étaient un bon moyen de prendre une heure de colle. Elle alla non loin d’un endroit très fréquenté par le personnel et fit semblant de se cacher. Elle alluma sa cigarette et tira une bouffée. Le tabac entrant dans ses poumons lui fit un bien fou. Elle ne put se réjouir très longtemps, son plan marchait à merveille. Une femme à l’air austère, apparemment la surveillante générale arrivait. Beth fit semblant de se dépêcher d’éteindre et prit un air arrogant. La femme la sermonna et lui annonça une heure de colle. Lui faisant signe de la suivre elle partit dans le couloir. C’était trop facile !

Arrivée devant la porte du bureau, la surveillante remarqua qu’elle n’avait pas ses clés. Elle dit à Beth de rester sur place pendant qu’elle allait les chercher. En tant normal Beth en aurait profité pour prendre la tangente, mais la colle faisait partie du plan. Elle s’appuya au mur et attendit. Dix bonnes minutes plus tard la surveillante revint. Apparemment la clé était une fille blonde à tête d’ange. Non cette jeune fille semblait elle aussi avoir déjà enfreint le règlement et se retrouvait en heure de colle avec Beth. Le plan se déroulait à merveille mais il y avait un hic. Beth était sceptique, sa première touche semblait peu fiable. Beth ne se dévoilerait pas comme cela, la jeune fille blonde ne semblait pas avoir l’air d’une rebelle. Mais les apparences pouvaient être trompeuses, Beth le savait et réservait son jugement.

En entrant dans le bureau la femme alla s’installer derrière le bureau, Beth entra et la demoiselle la suivit. Cette dernière s’installa à ses côtés et lui adressa un grand sourire. Beth n’avait pas utilisé ses muscles du visage pour des sourires de convenance depuis des années. Elle ne commencerait pas maintenant. Elle hocha seulement la tête. Oui elle était dans le même bateau, mais non, Beth n’était pas facilement abordable. Pourtant Betty sommeillait toujours en elle, et intérieurement ce sourire lui fit chaud au cœur. Secrètement elle espérait qu’elle pourrait devenir amie avec la jeune fille. Mais Beth ne se l’avouerait jamais, l’espoir ne faisait plus partie de son mode de pensée et ce depuis maintenant quatre ans. Depuis, elle ne vivait pas… elle survivait.

La punition donnée par la surveillante était vraiment géniale ! Apparemment elles allaient devoir récurer de fond en comble les toilettes pour filles. Des lavabos aux sols en passant par les glaces et les cuvettes. Et ce sans gants bien sur. Beth ne broncha pas, elle ne montra aucune émotion et aucune réaction. Si la surveillante pensait leur faire pousser des hauts cris elle serait déçue.

Elles furent emmenées dans les toilettes, elles prirent au passage le matériel nécessaire et la surveillante repartit. Elle inspecterait le tout dans une heure, et les filles avaient intérêt à avoir fait un travail irréprochable si elles ne voulaient pas être collées pendant toute la première semaine. Une fois seules elles se mirent à travailler, chacun de leur côté entamèrent les lavabos en observant un silence monastique. Beth ne chercha pas une seule fois le regard de l’autre jeune fille et fit comme si elle était seule. Elle lui parlerait peut être plus tard, quand elle serait sûre que la surveillante était loin. Pour le moment il n’était pas question d’ouvrir la bouche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Candice A. Stanford




ÂGE : 18 ans
MESSAGES : 91
LIVRES STERLING : 3137
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: Re: On commence bien l'année ! [PV Beth]    Sam 21 Aoû - 10:46

Comme à son habitude Candice avait eu la grande chance de tomber sur la surveillante générale alors qu’elle téléphonait. Cela l’avait beaucoup ennuyé, non pas parce qu’elle devait aller en heure de colle mais parce que cette dame ne la laissa pas finir sa conversation. Et le pire c’est qu’on veut leur apprendre la politesse, mais si il ne la respecte pas, eux même… La jeune femme dû donc raccrocher et donner son téléphone, ainsi que suivre la femme jusqu’au bureau des surveillants où une autre demoiselle attendait. Le truc bizarre était qu’elle attendait devant la porte sagement que la surveillante lui donne une heure de colle. Les nouveaux avaient donc des manières un peu spéciale, mais peut être la voulait elle. Mlle Turner, leur imposa donc de nettoyer les toilettes des filles pendant une heure. Et les femmes de ménages, elles servent à quoi ? Même pleine de dégout, Candice ne fit rien voir. Mais bon, le coup de sans les gants l’embêter vraiment. Elle aurait préféré faire autre chose, normale.
Les deux pensionnaires suivirent la femme jusqu’aux toilettes où elle les laissa à leur sort pas tant mérité que ça. Les deux demoiselles se mirent à frotter deux lavabos chacune de leur côté. Bien sur, tant que les pas de la surveillante se ferraient toujours entendre, aucune des deux demoiselles ne piperaient mot. La jeune fille devait avoir été plusieurs fois collée même dans un autre établissement car elle fit la même chose. En regardant son lavabo, Candice se demanda pourquoi les trois quart du temps elle obtenait cette punition ? Cette femme ne devait vraiment pas l’apprécié beaucoup et profiter énormément de son grade. Les bruits des talons se firent plus discrets puis totalement inaudible. Candice arrêta de frotter, regarda ses mains et se retourna vers l’autre demoiselle.


- Tu es collée pour quoi ?

Candice était assez curieuse, et à vrai dire, c’était la première phrase qui lui était venue à l’esprit. Elle en avait oublié de se présenter, et franchement les « moi c’est Candice et toi ? … Enchanté de faire ta connaissance. » Elle les gardait pour les gens devant lesquels il fallait faire bien. Là, elle était avec une demoiselle de son âge et franchement, elle lui dirait son nom peut être plus tard, ce n’était pas la première chose qui lui était venue à l’esprit, c’est tout. Sa voix était agréable et absolument pas attaquante. Elle s’était tournée vers l’autre fille et s’était adossée au mur. Elle bosserait plus tard. Il n’y a qu’au pensionnat où elle faisait le ménage, sérieusement, très peu de pensionnaire n’avait pas de domestique et les Stanford n’en avait pas qu’un. Donc se travail ne l’enchanté pas plus que cela, mais elle s’y mettrait pour finir cette heure de colle, avant cela elle préférait faire connaissance.

D’un coup, la demoiselle se rappela des petits livrets qu’elle avait dans son sac. Des carnets que Billy, un de ses meilleurs amis avait fait durant les vacances montrant les profs en maillot à la plage. Et après on critique les élèves ! Non, mais imaginez même le directeur ! Bon elle ne s’était pas vraiment attardée sur sa photo à lui car les vieux de soixante ans ce n’était pas vraiment son truc. Elle réfléchit donc à une question qui avait une réponse déjà toute faite : La jeune pensionnaire en face d’elle, ce prêterait-elle au jeu ? Elle pensait vraiment que oui, car sinon elle ne serait pas en colle, d’ailleurs tous les pensionnaires sauf vraiment ceux qui ont un petit problème, ce prêterait au jeu, mais elle préférait attendre un peu avant de les sortir, et puis peut être qu’elle en avait déjà entendu parler.

Désolé pas d'inspi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Elisabeth Bellohoid




ÂGE : 17 ans
MESSAGES : 59
LIVRES STERLING : 3105
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: Re: On commence bien l'année ! [PV Beth]    Sam 21 Aoû - 15:41

Les pas de la surveillante s’éloignèrent enfin. La jeune fille blonde arrêta de travailler. Beth l’imita, elle reprendrait plus tard. Une heure c’était long. Beth se retourna et toujours sans accorder plus d’importance à sa camarade de colle, elle s’assit sur le lavabo, croisa les jambes et sortit son paquet de cigarette de son sac. A ce moment la jeune fille lui posa une question. Sans autre préambule elle demanda pourquoi Beth était en colle. Cette dernière aimait que la jeune fille ne se soit pas embarrassée des formules de politesses d’usage dans les rencontres. Elle marquait un bon point. Mais Beth n’était pas sûr d’être acceptée telle qu’elle était. Elle restait sur ses gardes. Elle prit une cigarette, la porta à sa bouche, prit son briquet et l’alluma. Elle tira une bouffée, la savoura, se laissa imprégner par le tabac et souffla la fumée. Ce que c’était bon. Comme elle l’avait deviné, ce vieux taudis n’avait pas passé l’ère de la techno-paranoïa. Il n’y avait aucun détecteur de fumé dans les toilettes, c’était bon à savoir.

Ensuite elle reporta son attention sur l’autre jeune fille, un regard sans suspicion, ni jugement. Mais sans vraiment de bienveillance non plus. Un regard neutre comme Beth était capable d’en faire. Fallait il lui révéler qu’elle avait intentionnellement prit une heure de colle pour repérer les candidats les plus propices à l’aider dans sa quête de destruction morale du personnel ou rester encore méfiante et donner le motif sans plus de détail, pour le moment. Bien sûr elle pouvait aussi ignorer la question ou envoyer balader la blonde. Mais Elle sentait qu’il y avait quelque chose qui pourrait les réunir toutes les deux. Elle ne savait pas quoi mais elle le sentait. Cette jeune fille n’était pas un ange, elle le sentait. Elle se décida pour une réponse neutre.


-Cigarette dans les couloirs. Et toi ?

Beth ne s’encombrait pas souvent de verbes et de grammaire. Les longues phrases elle les réservait à ses amis proches. Ceux avec qui elle partageait sa débauche. Pour le moment la jeune fille ne faisait pas partie de ce cercle. Beth tira une deuxième fois sur sa cigarette, portant son attention sur autre chose que l’autre jeune fille. C’était une habitude, il fallait la connaitre pour savoir que ce n’était pas une attitude de défi mais un moyen de protéger son âme, jamais elle ne fixait les gens trop longtemps, cela lui avait valut le pire souvenir de sa vie.

Dsl j’ai moi aussi beaucoup moins écrit mais je me rattraperais promis^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: On commence bien l'année ! [PV Beth]    

Revenir en haut Aller en bas
 

On commence bien l'année ! [PV Beth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat de Winchester :: ♣ P E N S I O N N A T . D E . W I N C H E S T E R :: Le bureau des surveillants-