AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne me réveilles pas (pv Dylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

William Marshall




ÂGE : 16 ans
MESSAGES : 55
LIVRES STERLING : 2952
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: Ne me réveilles pas (pv Dylan)   Ven 20 Aoû - 23:27

William montait à présent deux à deux les marches qui menaient au dortoir des garçons. Par deux fois le jeune homme avait faillit tomber dans les pommes. Il fallait dire que pour un adolescent habitué à dévorer tout ce qui lui passait par la main, le maigre repas de la veille n'avait pas suffit à reprendre des forces. Sans compter l'épreuve terrible du matin : la visite médicale. Le surveillant avait demandé aux garçons de se déshabiller dans la même pièce et de se présenter nu devant la porte du médecin qui les avait fait entrer les uns après les autres. Marshall commença par un M, le jeune adolescent était resté une demi-heure à poiroter en tenue d'Adam, un air nerveux sur le visage. Mais à présent tous ces tracas se faisaient ressentir et le jeune homme avait eut l'exceptionnelle autorisation du surveillant général de remonter dans son dortoir pour s'y reposer un peu.

Le dortoir en lui-même était étroit et il n'était pas rare de se cogner contre un pied de lit en voulant atteindre le sien. William s'avança précautionneusement parmi les lits de bois simples et se dirigea jusqu'au lavabo, situé dans le fond et qui servait au brossage des dents le matin. Il ouvrit un robinet et plongea ses mains sous l'eau fraiche. Il s'aspergea alors énergiquement le visage et referma le robinet.

- Elle commence bien cette journée...

L'adolescent s'était imaginé sa première journée de reprise autrement, mais il n'avait pas à se plaindre puisque c'est lui qui avait à maintes fois demandé à ses parents de l'inscrire à Winchester, et même si la coquette somme de 1500 euros par mois ne représentait rien pour les Marshall, son paternel s'était au début montré très réticent, et lui avait finalement cédé. Il était à présent un digne pensionnat de Winchester, titre qui l'honorerait toute sa vie. De plus le garçon avait déjà supporté Winchester un an, il ne lui restait plus que trois ans avant d'avoir son diplôme final, tant convoité qui lui ouvrirait les portes de la chirurgie.

Le blondinet repartit ensuite en arrière et se jeta sur son lit. Il quitta ses chaussures de ville, enleva sa cravate rouge, déboutonna les derniers boutons de son col de chemise et s'allongea tranquillement sur le lit. Enfin tranquillement... vu que les draps grattaient et que les lattes étaient aussi dures que du béton, le mot tranquillement était peut-être exagéré.

Quoi qu'il en soit le jeune homme descendit petit à petit dans le royaume du Sommeil et des Songes et ne se doutait pas qu'à l'instant présent quelqu'un montait aussi dans le dortoir des garçons, avec peut-être, aucune autorisation du surveillant général...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Dylan M. Newman




ÂGE : 16
MESSAGES : 99
LIVRES STERLING : 2995
INSCRIPTION : 19/08/2010

MessageSujet: Re: Ne me réveilles pas (pv Dylan)   Sam 21 Aoû - 19:56

Dylan était presque heureux. Presque. Si on enlève le fait qu'il doit être enfermé encore trois ans dans ce pensionnat, il était heureux. Oui bon ce n'est pas comme si la vie de pensionnat n'avait que des mauvais côtés, il y en avait des bons aussi ! Comme ne pas avoir à endurer ses chers parents à tous les jours, comme d'avoir la meilleure scolarité en Grande-Bretagne (chose qui lui ouvrira les portes de la neurochirurgie à vitesse grand V) et il y avait ses amis aussi : Ange était avec lui dans ce pensionnat et Kathleen qu'il avait rencontré. Mais surtout, il y avait William Marshall. William est un garçon qu'il avait rencontré l'année d'avant. Ils ont beaucoup de différence, mais étrangement ils semblent bien aller ensemble. Ils sont de plus en plus proches, au fil des jours. Le seul problème, c'est que le jeune garçon plaisait à Dylan. Et là on peut se retrouver dans certaine situation inextricable. Mais bon ce n'est qu'un point négatif à leur amitié... Dylan n'allait certainement pas tout foutre en l'air pour ça ! Déjà que certaine fois il avait peur que son amitié ne dure pas... c'est que Will faisait partie de ce que l'on appelle les « intello » et Dylan des « rebelle ». Enfin, Dylan n'était pas si rebelle que cela non plus ! Il avait un fort côté intello aussi ! Un peu comme s'il avait un pied dans chaque groupe, mais en faisait semblant de n'être que rebelle. En bref, tout ça pour dire que Dylan pourrait être heureux dans se pensionnat. Oui totalement s'il n'avait pas, pour commencer la journée, passer presque 45 minutes, complètement nu au côté de William ! Assez difficile de ne pas avoir l'air gêné ou nerveux là ! Ils étaient tous là, tous nus, attendant leurs tours pour passer dans le bureau du médecin... franchement ils auraient au moins pu garder leurs caleçons ! Ça n'avait pas l'air du gout du médecin : « Nus j'ai dit ! C'est plus rapide pour passer dans le bureau ! »

Maintenant que la « torture » était passée, Dylan montait les escaliers du dortoir. Le médecin avait diagnostiqué un début de rhume et pour empêcher que cela s'étendre à tout Winchester, il l'avait envoyé se coucher avec une dose d'antibiotique. Résultat, un Newman un peu frustré de devoir aller se coucher en pleine journée et avec un air de drogué, dû aux antibiotiques... Il poussa la porte de son dortoirs et se mis en quêtes de son lit. Oui en quête ! Étant donné que se déplacer dans cette pièce est une véritable aventure ! Il n'y a pas de place et tout est coincé dans un minuscule espace. Enfin bref après s'être frappé les orteils trois fois, les genoux deux fois et le coude gauche une fois il parvint à son lit. Et là, surprise ! Juste à côté de son lit, allongé de tout son long sur son propre lit : William Marshall. La bouche légèrement ouverte, signe qu'il venait à peine de s'endormir, le visage calme et détendu. Dylan ne put retenir un sourire. C'est qu'il était vraiment mignon installer comme ça !

Le jeune blond enleva ses chaussures, sa cravate, sa veste et il se faufila entre les deux lits pour secouer un peu son ami. Il avait vraiment une tronche de drogué, les yeux un peu flous et un genre de sourire niais sur la figure... les antibiotiques commençait réellement à faire leur effet. Il aurait probablement laissé son ami dormir s'il n'avait pas été sous l'effet de la médication... mais bon chaque chose arrive parce qu'elle doit arriver ! Lorsqu'il vit les yeux de son ami s'entrouvrir, il lui lança en s'étalant sur son propre lit :

- William ! Aller réveille toi... je m'ennuie tout seul ici ! En plus on a le dortoir juste pour nous deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

William Marshall




ÂGE : 16 ans
MESSAGES : 55
LIVRES STERLING : 2952
INSCRIPTION : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Ne me réveilles pas (pv Dylan)   Sam 21 Aoû - 22:44

William était tombé dans un profond sommeil réparateur. En effet la première nuit de reprise, après avoir passé deux mois dans un lit douillet n'était pas une mince affaire, et il fallait en général bien deux semaines aux pensionnaires pour retrouver leurs marques, avec les habituels cris du surveillant général et la soupe comme repas du soir.

Mais brusquement le jeune homme fut tiré de ses songes par une voix qui ne lui était pas inconnue. William ouvrit les yeux et vit le visage de Dylan penché juste au-dessus de lui avant qu'il n'aille prendre place sur le lit juste à côté, comme par hasard voisin au sien.

- William ! Aller réveille toi... je m'ennuie tout seul ici ! En plus on a le dortoir juste pour nous deux !

L'adolescent, légèrement bougon se redressa sur son lit et lança un regard accusateur sur son voisin.

- Tu aurais pu me laisser dormir, j'en avais bien besoin...

Juste pour nous deux ? Qu'est ce que cela voulait dire ? William préféra ne pas se poser de questions, le simple fait d'être seul en présence de Dylan le mettait mal à l'aise depuis quelques temps. Il n'arrivait pas à déterminer la vraie raison de ce malaise.

- Euh... tu as fais quoi pendant tes vacances, vieux ?

Il posa son regard sur le beau blond mais quelque chose semblait clocher. Au plus William l'observer au plus il trouvait que son ami avait une tête bizarre, ses yeux étaient flous et son regard dans les vapes. Dylan s'était drogué ! Si le surveillant général montait et s'en rendait compte l'adolescent se ferait virer, et William pourrait bien gouter le même sort pour complicité. Paniqué Will se leva de son lit et s'avança à toute vitesse de Dylan. Cependant à peine arrivé il sentit son pied glisser sur quelque chose et il s'étala de tout son long, manquant de peu de se cogner la mâchoire contre le rebord du lit. Lorsqu'il se releva il vit qu'il avait glissé sur une des chaussures de son ami que celui-ci avait du jeter par terre.

William se releva, la chaussure en main. C'est à ce moment là qu'il s'aperçut que l'adolescent s'était également mit à l'aise. Il laissa aller son regard quelques instants le long du corps de Dylan avant de reprendre brutalement ses esprits. Il fit un léger pas en arrière, et mal à l'aise tendit la chaussure fautrice à son propriétaire.

- Tu... tu... devrais te rasseoir... te rhabiller je veux dire... te rhabiller... je pense que ça vaudrait mieux... pour tous les deux...

Troublé William préféra rejoindre son lit. Il se coucha sur le dos et fixait à présent le plafond avec une intense concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Ne me réveilles pas (pv Dylan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne me réveilles pas (pv Dylan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pensionnat de Winchester :: ♣ P E N S I O N N A T . D E . W I N C H E S T E R :: Le dortoir des garçons-